dimanche 5 juillet 2015

Conversion - Katherine Howe


Présentation:

Auteur: Katherine Howe
Date de parution: 29 avril 2015
Éditeur: Albin Michel
Collection: Jeunesse
Nombre de pages: 467
Prix: 18€

Résumé:

Colleen, Deena, Emma et Anjali sont en terminale dans le prestigieux lycée St Joan. Colleen est sur le point d'être acceptée à Harvard et ne pense plus qu'à cela.
Un jour de janvier, une de ses camarades est prise de convulsions. très vite, d'autres élèves présentent d'étranges symptômes : perte de cheveux, paralysies, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, un vent de panique souffle sur St Joan. Mais pas question pour Colleen de se laisser déstabiliser : elle doit travailler sur la pièce Les Sorcières de Salem, d'Arthur Miller.
Et ses recherches l'amènent en 1692. au moment du procès des sorcières de Salem, à la rencontre d'Ann Putman, qui fit semblant d'être ensorcelée...
Les époques se croisent, les drames se nouent. Qu'arrivent-ils aux élèves de St Joan ? Et si la réponse se trouvait dans le passé, trois siècles plus tôt ?


Chronique:

Ça a été long, très long avant de démarrer. Pendant les 100 premières pages (voir un peu plus), ça n'avance pas, on a pas plus d'informations qu'au début. Ceci dit, démarrer est un grand mot. Disons que c'est le temps qu'il m'a fallu pour rentrer un peu plus dans l'histoire. Malheureusement, ça n'est jamais vraiment devenu passionnant.

Les héroïnes n'ont pas une personnalité assez marquée, à tel point que je n'arrivais pas à me rappeler qui était qui, je les ai trouvé assez creuses et pas assez développées. J'ai donc eu beaucoup de mal à accrocher à leur récit.

J'étais beaucoup plus intéressée par les chapitres se passant en 1706, car même si ils étaient peu nombreux, l'histoire avançait plus rapidement et j'arrivais vraiment à situer chaque personnage. C'est donc ce qui m'a permis de continuer ce livre car c'est la partie qui fut la plus intéressante. Elle avance vite, on ne s'ennuie pas et les rebondissements y sont nombreux. J'attendais donc avec impatience de connaître le fin mot de l'intrigue (de 1706) qui finalement m'a déçue malheureusement. Cependant, on sent que l'auteur connaît son sujet (N.B.: elle est historienne spécialisée sur l'époque de Salem) et c'est peut-être pour ça qu'elle arrive à transmettre plus de choses dans cette partie de son roman.

Pour ce qui est du lien entre le passé et le présent, je ne m'attendais pas à ça, car en réalité il n'y en a pas vraiment. Il est quasi inexistant et c'est assez dommage car finalement c'est aussi ce que l'on attend, de savoir ce qui relie les 2 histoires.

L'auteur n'arrive pas à nous attirer dans son univers, le présent se déroule de manière assez lente et les quelques rebondissements qui auraient du redonner du piment m'ont paru plats et sans grand intérêt. L'écriture n'est pas incroyable, elle est assez simple et classique, sans être désagréable pour autant. La narration, quand à elle, manque clairement de rythme et de consistance.
De manière générale, l'auteur est resté trop en surface, et n'a pas assez développé son histoire et le sens qu'elle a voulu lui donner.

Ce fut une grosse déception, j'attendais beaucoup de ce roman qui m'avait appâté avec son résumé mystérieux, mais qui se révéla plat et sans surprise.


Lu en: 3 semaines

3 commentaires:

  1. Ce livre me tentais, mais je pense que je vais passer mon tour !

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL !!! Le résumé est tentant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pour toi qu'il te plaira plus qu'à moi :)

      Supprimer